Voyage en Irlande 2015

Irlande ( région de Cork et de Dublin) du 24/03 au 30/03 dans le cadre de l’aide personnalisée


– Premier jour, Dublin  : visite de Trinity College , découverte de la Library et de ses manuscrits précieux dont le Book of Kells . Découverte pédestre de O’Connell Bridge , O’Connell Street : la GPO ( General Post Office ), bâtie en 1818, édifice chargé d’histoire, symbole del’insurrection de 1916, où fut proclamée la déclaration d’Indépendance de la République d’Irlande. Découverte du marché et des rues adjacentes à O’Connell Street (Henry Street, Earl Street, Talbot Street, Abbey Street). Visite guidée du Jeanie Johnston , réplique authentique d’un navire de bois, l’un des derniers du genre qui fit traverser l’Atlantique à des milliers d’émigrants irlandais au 19ème siècle. Les élèves vont apprendre sur les expériences des émigrants irlandais pendant leur terrible traversée transatlantique, fuyant la pauvreté et la rudesse de l’Irlande pendant les années de la Famine. Après la visite guidée, découverte des Famine Memorial Statues placées près de Custom House Quay. Visite du James Joyce Cultural Centre centre culturel consacré à l’œuvre de James Joyce, auteur irlandais qui savait dépeindre mais n’hésitait pas à critiquer l’étroitesse d’esprit de la société irlandaise.

– Deuxième jour, New Ross – Cobh- Cork : visite du Dunbrody Famine Ship . Présentation audiovisuelle d’environ 10 minutes resituant historiquement la « Great Famine » et les raisons qui poussèrent tant d’irlandais à l’émigration. Puis la visite des différents ponts du navire amènera les élèves à écouter les histoires des émigrants représentés par des acteurs. Des effets sonores et olfactifs aideront à ressentir l’atmosphère de l’époque. Visite de Cobh Heritage Centre qui retrace l’histoire de plus d’un tiers des six millions d’adultes et d’enfants qui ont émigré d’Irlande entre 1848 et 1950 faisant de Cobh le port le plus important de l’émigration. Puis découverte de la Statue de Annie Moore, 1ère immigrante enregistrée à Ellis Island, New York le 01 Janvier 1892.

Puis découverte de Cork .

– Troisième jour, Ring of Kerry : visite de Muckross House , manoir du 19ème siècle qui domine les lacs. Puis départ pour Muckross Lake. Circuit du « Ring of Kerry » : Moll’s Gap , col entouré de tourbières et de hautes montagnes. Découverte de Kenmare , petite ville vivant de l’agriculture, de l’industrie légère et célèbre pour sa fabrication de dentelles. Découverte à Market Street de Druid’s Circle , cercle préhistorique de pierres levées constitué de 15 menhirs où avaient lieu des sacrifices humains. Continuation pour Sneem , village dont les cottages au badigeon vif et coloré s’accordent avec le pré communal – Staigue Stone Fort , fort de l’âge de pierre (caher), au sommet d’une colline, le mieux conservé d’Irlande. Puis Coomakesta Pass , Waterville , Caherciveen , principale ville de la péninsule, Darby’s Bridge , Glenbeigh , découverte de Kerry Bob Village , aux cottages restaurés bâtis vers 1800, Killorglin , joli village hors du temps.

– Quatrième jour, Wexford  : visite guidée du Irish National Heritage Park : vidéo de 14 minutes sur le passé préhistorique de l’Irlande, l’âge de pierre, l’âge de bronze, l’ère chrétienne, la période viking. Visite guidée du park, un endroit exceptionnel qui présente le patrimoine irlandais depuis 9 000 ans.

Départ pour Dublin et visite du Guinness Storehouse , musée interactif de la plus célèbre des brasseries, dans un ancien entrepôt à houblon. Ascension sur quatre étages, rythmée par les machines, expositions, films & cascades d’eau pure, celle des montages de Wicklow, à la genèse du goût Guinness. Du niveau supérieur, vue aérienne sur Dublin.

Départ pour Patrick Street. Découverte des extérieurs de St Patrick’s Cathedral . Traversée pédestre de Temple Bar (Eustace Street, Essex Street East et Temple Bar), le quartier de Dublin qui bouge le plus, un très vieux quartier du centre de Dublin en forme de grand rectangle de 500 mètres de long sur 300 mètres de large. C’est le quartier des métiers et des artisans, quartier peu sûr au 19ème siècle, quartier des hippies en 1970, aujourd’hui rénové et devenu quartier de pointe, animé, respectable et chaleureux jusqu’à Aston Quay .nde 2016